Le métro de Bruxelles est un moyen de transport en commun rapide desservant une grande partie de la région de Bruxelles-Capitales en Belgique. Initialement pensé comme un réseau de transport pour le prémétro, il a longtemps été exploité par des tramways circulant en surface et en souterrain, en attendant d’atteindre une longueur justifiant une exploitation en métro lourd en site propre. C’est aujourd’hui le cas de la ligne 3 en cours d’aménagement pour venir compléter les 4 autres lignes de métro déjà en exploitation sur le réseau transport bruxellois (lignes 1, 2, 5 et 6). 

En collaboration avec la Région de Bruxelles-Capitale, Bruxelles Mobilité, le Service Public Fédéral Mobilité et Transports et Beliris, la Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles (STIB) sont en charge de la transformation de cette ligne 3 du pré-métro (phase 1 du projet) et de son prolongement (phase 2 du projet à l’horizon 2030). Un projet structurant pour la ville de Bruxelles que Sennse, en partenariat avec Connect, accompagne pour la stratégie d’information, de communication et de communication de crise depuis 2019.  

La phase 1 qui prévoit la création d’une nouvelle station de métro et l’aménagement de 10 autres d’ici 2025, exige l’organisation d’importants chantiers. Dans ce cadre, l’agence mis en place des dispositifs de communication à l’attention des habitants, des commerçants et riverains, pour mieux vivre ce quartier pendant les travaux : 

  • à Liedts, en plus des palissades d’information sur les travaux et le projet, un dispositif participatif a permis aux enfants du quartier de voir leur dessin habiller ces palissades ;

    Palissade avec dessins d’enfants à Liedts

  • Gare du Nord des palissades d’information ont également été installées et un film en motion design expliquant les travaux est en cours de réalisation. Pour compléter ce dispositif d’information, une bâche monumentale végétalisée et des palissades sur des paysages belges vont être prochainement posées. Elles visent à embellir ce quartier pendant la période de travaux et rompre son isolement notamment dû à ses vitrines de prostitution.

    Bâches M3, Gare du Nord

  • à Albert des palissades d’information sont en cours de réalisation en surface et en intérieur pour expliquer les futurs aménagements dans le cadre de sa transformation en pôle multimodal : création de nouveaux accès, installation d’ascenseurs, adaptation du tunnel existant, etc.
  • à Toots Thielemans, pour valoriser les futurs bénéfices de ce quartier en pleine transformation, l’agence a mis en place une exposition rétrospective de la première moitié du 20e siècle qui retrace ses grandes évolutions.

    Bruxelles, l’entrée de la ville, boulevard du Hainaut

  • Un second dispositif constitué de 774,40 mètres de palissades permet dinformer et d’orienter passants et habitants fortement impacté par les travaux du chantier.
Pour en savoir plus : le site du projet.