Depuis une dizaine d’année, le vélo bénéficie d’une dynamique favorable dans la majorité des grandes métropoles françaises, où son utilisation a globalement progressé de + 10 à + 15 % par an. Les grèves du transport public de décembre 2019, la campagne des municipales, puis la crise sanitaire du COVID-19 ont confirmé l’engouement des citadins pour ce mode de déplacement, qui apparait comme le grand gagnant de l’après-confinement (+ 34 % de progression en milieu urbain d’après les derniers chiffres de l’Observatoire Vélo & Territoires).

À LIRE SUR BLOG-TERRITORIAL

Coauteurs :
Jean-Pierre FOREST, chargé de mission à la Métropole de Lyon
Julien CASALS, directeur associé de Nova7
Guillaume FICAT-ANDRIEU, responsable d’études à SYSTRA